P1 : Wépion par la petite porte…

Un penalty a suffi aux «Fraisiers» pour enlever la mise et rester plus que jamais dans le coup pour le tour final.

Wépion 1 – Ligny 0

Arbitre: Pirar.

Carte jaune: Scailteur, Ficheroulle.

But: Alexandre (1-0, pen. 3e).

WÉPION: Marthoz, Thirot, Scailteur, Gursever, De Geest, Mirante (23e Beguin), Huet (72e Leva), Taboada, Vigneront, Alexandre, Antoine (78e Libois)

LIGNY: Godfroid, Neimry, Carpena, Ficheroulle, Ilardo (46e Adam L.), Leruth, Adam B., Adam M., Charpentier (46e Motte), Léonard (65e Stevens), Hennau.

On ne pouvait rêver meilleur départ côté visité, avec un penalty indiscutable sifflé dès la troisième minute. Alexandre le transformait imparablement (1-0). Ligny réagissait via Ficheroulle, une minute plus tard, avant que la partie ne sombre dans un sommeil profond.

Wépion se contentait de gérer tranquillement son avantage, alors que son adversaire ne manifestait guère l’envie de prendre de risques inconsidérés. Hormis un superbe envoi d’Antoine des 25 mètres, détourné par Godfroid, il n’y avait rien d’autre à signaler lors de la première mi-temps.

Ligny remontait sur le terrain avec des intentions plus offensives, l’introduction de Motte n’étant pas étrangère à ce changement de visage. Deux actions litigieuses allaient provoquer la fureur de Jean-Baptiste Bertrand: une intervention de Marthoz hors (?) de son rectangle et une faute du bras de Libois, toujours dans le rectangle, à trois minutes du terme. Mais M. Pirar ne bronchait pas…

Photo : Le petit Tom Antoine tente de s’infiltrer entre Victor Neimry et David Léonard.