P1 : Défaite contre Grand-Leez, «Pas faute d’avoir essayé»

Grand-Leez puissance 3

Ligny 1 – Grand-Leez 3
Arbitre: Lambert.
Cartes jaunes: Bauduin, Autequitte, Boigelot, Stevens, Neimry.
Carte rouge: Bisanti (83e).
Buts: Boigelot (0-1, 22e), Boreux (0-2, 33e), Dubasin (0-3, 66e), B. Adam (1-3 pen. 68e).
LIGNY: Miceli, Neimry, Fragapane (86e Delcommène), Noël, Autequitte (75e Stevens), B. et M. Adam, Bisanti, Léonard, Franssen (55e Ancion), Hennau.
GRAND-LEEZ: De Molder, Delestinne Devigne, Kindermans, Bauduin, Demoulin, Boigelot (78e Avci), Dubasin (90e Vanderveken), Thibou, Boreux (69e Lefèvre), Delooz.
L’entame de cet affrontement est à l’actif des visiteurs, maîtres du jeu, les «Grognards» se contentant de jouer le contre. Mais il faut attendre la 22er pour vibrer quelque peu: suite à une touche, le ballon est dévié par Devigne vers Boigelot: qui ouvre la marque. Et onze minutes plus tard, sur la deuxième balle cadrée, Boreux, bien lancé par Delooz sur le flanc droit, profite de la sortie manquée de Miceli pour doubler les chiffres. Cinq minutes plus tard, Hennau commet l’irréparable sur Dubasin, mais le penalty botté par Boigelot Duel aérien entre François Boigelot et Loris Fragapane. ÉdA – 40572569111 est dévié par Miceli sur la transversale, le score restant en l’état à la pause. À la reprise, les Lignards sont plus en entreprenants, mais c’est Dubasin qui alourdit les chiffres à la 66e, Boreux profitant d’un dégagement approximatif de Miceli. Deux minutes plus tard, Thibou provoque une faute sur Noël dans le rectangle et B. Adam convertit le penalty. Ligny pousse ensuite, mais sans succès.
VESTIAIRES
LIGNY
Jean-Baptiste Bertrand : «Pas faute d’avoir essayé» Malgré le revers, le mentor des «Grognards» semblait satisfait du comportement de ses ouailles. «Certes, lors du premier time, nous avons été punis sur deux actions de jeu et avons encaissé deux buts évitables. Nous étions bien en place, en jouant le contre. Et, lors des 45 dernières minutes, nous avons pressé, sans autre succès que ce penalty que nous convertissons. Ce qui me chiffonne, c’est la défaite, la deuxième en trois rencontres, ainsi que la rouge de Giuliano (Bisanti), qui nous oblige à terminer à dix, comme il y a quinze jours contre Beauraing. Enfin, je ne suis pas inquiet. Nous allons nous en sortir.»
GRAND-LEEZ
Dany Verkamer: «Une belle épine hors du pied» «C’est la copie conforme de la rencontre que nous avons disputée la semaine passée. Lors des 45 minutes initiales, nous n’avons rien laissé à Ligny et sommes rentrés aux vestiaires avec deux buts d’avance et en ratant un penalty de surcroît. Puis, nous avons la chance de faire 0-3, avant de subir le pressing de l’adversaire. Ils reviennent à 1-3 et nous nous faisons à nouveau peur. Mais nous résistons. Vaincre Ligny dans son antre n’est jamais facile et d’autres viendront s’y casser les dents. Voilà une belle épine hors du pied, avec la victoire en sus. Mon équipe est jeune et doit encore apprendre.»
Source : https://www.lavenir.net/cnt/dmf20180902_01217745/grand-leez-puissance-3